Produits du terroir, Visites et producteurs

Les Fleurs comestibles, espèces, saveurs et usages

30 mai 2018
fleurs comestibles

La belle saison est bien installée. Fini l’hiver et ses raclettes, place aux hirondelles, à l’envie irrépressible d’aller se rouler dans l’herbe et au désir d’une cuisine fraîche, accordée aux rayons de soleil et à l’humeur ambiante… Et parmi les multiples possibilités offertes, mettons aujourd’hui l’accent sur une idée festive et originale pour mettre une touche de couleur et de parfum dans notre alimentation : les fleurs comestibles.

Les fleurs oui mais lesquelles ?

fleurs comestibles, flowers, printemps, mon beau terroirEst-il besoin de le préciser ? Ce n’est pas parce qu’elles sont toutes jolies qu’elles sont toutes comestibles. Les plus jolies peuvent être toxiques, ou simplement polluées jusqu’au pistil de toute une liste de composés à faire peur, s’il vous venait l’idée de les ramasser sur le bord d’une route.

 

Ne consommez que des fleurs identifiées de façon sûre et certaines, achetées chez un professionnel, et surtout pas chez un fleuriste ! Les producteurs de fleurs comestibles ne traitent pas leurs plantations après l’apparition du bourgeon, alors que celles destinées à votre vase préféré seront joyeusement arrosées de tout l’attirail du petit chimiste.

Une fois cette indispensable précaution cochée sur votre check liste, place à la curiosité. La liste des fleurs comestibles est longue, qui sait laquelle vous préférerez ?

fleurs comestibles, flowers, printemps, mon beau terroir

Merveilles de la botanique : 

Rose, capucine, violette, camomille, coquelicot, lavandin, bourrache, bleuet, houblon, mauve, monarde, pensée, bégonia, muflier, sureau, œillet d’Inde… Mais aussi toutes ces fleurs portées par des plantes dont nous avons l’habitude de consommer d’autres parties, comme les fleurs de courgettes, irrésistibles en beignets, ou les fleurs de ciboulette, aussi à leur place dans une salade que la classique ciboulette ciselée…

La liste des fleurs comestibles pourrait en fait remplier toute la page :en voilà des idées gourmandes à explorer!

En cuisine : produits & gourmandise

fleurs comestibles, flowers, printemps, mon beau terroir

Justement, parlons des gourmands et de ce qui est pour eux le nerf de la guerre. Les produits dans lesquels les fleurs vont se sublimer.

Toutes ne vont pas se consommer de la même façon, certaines cuites, d’autres crues et croquées très vite, certaines transformées…

Dans le désordre et la bonne humeur, citons le sirop de fleurs de sureau, l’infusion de camomille, la salade agrémentée de capucines (et de jeunes feuilles, ne les oubliez pas), les beignets de fleurs d’acacia, la pâtisserie rehaussée d’une touche de lavande, la compote parfumée à la reine des prés, la confiture de pissenlit…

 

Il y a presque autant de possibilités qu’il y a de fleurs ! Et pourquoi pas simplement quelques pétales figés dans vos glaçons, pour l’esthétique ?

Les bienfaits des fleurs comestibles

La question de leurs bienfaits dans l’alimentation est plus complexe que celle du goût. Si toutes les papilles s’affolent de plaisir, les vitamines et minéraux seront, sans grande surprise, plutôt du côté des fleurs fraîches que des confitures. La capucine par exemple est une source de vitamine C, encore une bonne raison d’en parsemer votre assiette.

N’oublions pas les infusions ! Une excellente façon de profiter des effets bénéfiques des plantes, même quand la saison aura basculée vers les frimas. Nombres d’entre elles contiennent en effet des fleurs séchées dans leur mélange.

 

Convaincus ? Tentés ? Les producteurs de Mon Beau Terroir sont prêts à vous accueillir, à vous en apprendre plus, à partager leur passion. Il y en a forcément un tout proche : découvrez, testez, explorez, et n’hésitez pas à nous raconter !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply