Découverte

Qu’est-ce qu’un cépage ?

20 avril 2017

Cépage. Au dos de certaines bouteilles de vin, le terme s’affiche, généralement suivi de toute une série d’arômes qui emplissent le profane de perplexité. Et que celui qui n’a jamais soulevé un sourcil inquisiteur la première fois qu’il a entendu parler d’arôme de foin me jette le premier bouchon. Cependant, force est de constater que les cépages ne figurent pas sur toutes les étiquettes: faites l’expérience chez votre caviste préféré et vous remarquerez que certains vignerons mettent le cépage en avant, que le terroir est fièrement proclamé par d’autres laissant le cépage dans l’ombre…

Pinot noir, Chardonnay, Syrah, Mondeuse, Folle-Blanche, Savagnin…Certains très connus, d’autres non, mais tellement nombreux et amenent déjà la question, qu’est-ce qu’un cépage? Techniquement: c’est un cultivar, c’est-à-dire un type végétal résultant d’une sélection, d’une mutation ou d’une hybridation (naturelle ou provoquée) et cultivé pour ses qualités agricoles, selon la haute autorité du Larousse. Un vin peut tout autant être mono-cépage, c’est-à-dire produit à partir d’un seul cépage, qu’être le fruit d’un assemblage, généralement suivant des traditions liées à une appellation.

 

Les études successives ont permis d’en apprendre énormément sur la vigne à travers l’histoire et son évolution, éclairant tout autant l’histoire de l’homme et du climat que de la vigne en elle-même. La longue épopée de la viniculture a amené à l’émergence de milliers de cépage: des cépages de table et des cépages de cuve, destinés à la consommation en raisin de bouche et à la production de vin comme vous vous en doutiez, des cépages parfois interdits, des cépages régionaux, des cépages répandus…et aussi à une discipline scientifique l’ampélographie (du grec ἄμπελος, la vigne), qui est l’étude et la description des cépages et de leurs caractéristiques.

Remarquons d’ailleurs que  le mot enquête conviendrait peut-être mieux qu’étude, entre le recours aux analyses ADN pour établir les parentés entre cépages, les virées chez les auteurs latins, la nécessité de maîtriser l’histoire du climat sur le bout des doigts, tout cela tenant finalement d’un jeu de piste géant aussi embrouillé que fascinant. Les lecteurs curieux pourront par exemple découvrir un fameux cépage antique, un exemple parmi d’autres des puzzles entrepris par les spécialistes.

Le nombre exact de cépages est impossible à fournir, et de toute façon en constante évolution, l’homme créant de nos jours encore de nouveaux cultivars. Pour préserver cette diversité, certains cépages n’étant plus cultivés en vignobles, les collections ampélographiques de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) contiennent des conservatoires de cépages, de portes greffes, d’hybrides producteurs directs ainsi que des espèces apparentées à la vigne. L’histoire des cépages est loin d’être close…

Partez à la découverte des différents cépages du Terroir français en réservant votre visite et dégustation à la ferme sur Mon Beau Terroir :

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply