Gastronomie, Produits du terroir

Concours Général Agricole 2016 – Le vin

20 juin 2016

Vous l’avez croisé 1000 fois…

CGA2

Vous voyez actuellement arriver les premières du concours 2016 sur vos bouteilles de vin ou autres terrine.

Vous lui faites sûrement confiance sans vraiment savoir exactement ce qu’il y a derrière.

Et bien nous allons vous le montrer en image. Car ce n’est pas juste une étiquette mais c’est un grand moment pour les passionnés de gastronomie: le concours général agricole!

Mon Beau Terroir y était et vous  fait découvrir ses coulisses.

Qu’est-ce que c’est ?

Le Concours Général Agricole (CGA) est le plus ancien concours alimentaire de France. Il a été créé en 1870 et récompense une grande variété de produits : vins, fromages, viandes, miels, foies-gras, cidres, épices… Il est copropriété du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et du Ceneca (centre national des expositions & concours agricoles)

Quand cela a-t-il lieu ?

Essentiellement pendant le salon de l’Agriculture à Paris, fin février-début mars, chaque année. Un grand moment: des milliers de produits, des milliers de jurés: assurément la plus grande dégustation de France !

Comment cela se passe-t-il ?

L’équipe du concours organise la collecte des produits candidats afin qu’ils soient acheminés à Paris fin février pour le salon de l’agriculture. Les produits sont groupés par catégories, exemple :

Apéritif / Confiture / Charcuterie / Beaujolais / Bordeaux / Champagne / Jura / Cidre et Poiré / Jus de fruits / Rhum et punch / Safran / Vanille / Huile de noix / Piment d’Espelette…

Il y avait cette année à la dégustation 282 rhums et punchs, 166 jus de fruits, 558 charcuteries, un nombre incalculable de fromages… Le plus grand plateau du monde !

Pour chaque type de produits (par exemple : morbier AOP, bourgogne blanc 2014, cidre AOP pays d’Auge, piment d’Espelette AOC…) un jury est mis en place. La moitié des membres du jury est issue des filières professionnelles des produits concernés (production, restauration, commercialisation). L’autre moitié est constituée de consommateurs avertis auxquels le Concours Général Agricole propose des formations d’initiation et de perfectionnement à l’analyse sensorielle en situation de concours. Le but est d’avoir dans le jury des professionnels afin de garantir une analyse avec des critères précis et des amateurs avertis pour que le palmarès reflète bien le goût des consommateurs.

Le jour J, chaque produit a donc sa table avec un jury composé de 6 personnes. Les catégories avec beaucoup d’échantillons à départager peuvent ainsi avoir plusieurs tables.

Quelques chiffres (édition 2015)…

  • Vin : 16 338 vins (soit 3 846 producteurs) soumis au concours et départagés par 3 147 dégustateurs ! 3 741 vins médaillés
  • 4 656 produits (autre que vins) dégustés par 3 571 membres du jury. 1 181 produits médaillés.

Les meilleurs produits de chaque table reçoivent une médaille (dans la limite du nombre de médailles autorisées) si leur qualité le justifie. Certaines tables ne décernent pas de médailles si aucun produit ne le mérite. Il y a trois types de médailles: or, argent et bronze. Ces médailles récompensent un niveau de qualité. Si une table a trois fromages exceptionnels sur les 10 échantillons soumis, le jury peut accorder plusieurs médailles d’or (en respectant le nombre limite). A l’inverse s’il n’y a que deux bons fromages, le jury peut n’accorder que deux médailles de bronze .

Assez parlé, voici donc les faits en image. Reportage au concours vins et viandes par Antoine, membre de Mon Beau Terroir et juré depuis plusieurs années.

Le vin

Accueil des jurés:

20160228_103346 20160228_103328

La salle de dégustation (intimiste !)

20160228_124412

Les tables sont regroupées par catégories :

 

20160228_104228 20160228_104210 20160228_104135 20160228_104124

Et enfin commence l’exercice.

Cette année j’étais juré pour les côtes du Rhône village, rouge, millésime 2015. Chaque vin est dégusté suivant les critères de dégustation de l’OIV (Organisation Internationale de la vigne et du vin) :

  • aspect : 2 critères
  • odorat : 3 critères,
  • goût : 4 critères

Nous avions 13 vins à notre table. Nous dégustons chaque vin et comparons nos résultats avec les autres membres du jury. Après de longues tractations nous accordons les médailles, le cas échéant. Il y avait de vraies différences de qualité et nous étions heureux de récompenser les meilleurs de la table.

20160228_124412 20160228_111730

 

Pour en savoir plus:

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply